Archive for the ‘Suggestions Musique’ Category

Les incontournables 2010 de Raymond Poirier

2010/12/31

Comment distinguer ce qui est incontournable de ce qui ne l’est pas?

Épineuse question. Surtout dans la mesure ou je n’ai pas tout entendu. Loin de là. Alors, j’ai choisi d’y aller pour une certaine simplicité : quels sont les albums qui ont fait leur apparition, de la façon la plus régulière, dans les différents lecteurs CD de mon environnement immédiat (maison, automobile) ou dans mon lecteur MP3 portatif.

Résultat? Petite sélection de six titres, sans ordre particulier.

Basia Bulat, Heart of My Own

J’avais bien apprécié ce que Basia Bulat avait donné avec Oh My Darling (les auditeurs réguliers de l’émission matinale de CKRL auront d’ailleurs pu le constater). Dès la sortie de l’album, en janvier, je me suis littéralement « garroché » chez mon disquaire pour me procurer ce nouvel opus. Avec un peu plus d’instruments que le premier. Un peu moins intimistes. Quelques éléments qui fonctionnent, certes, un peu moins bien. Mais ce qui marche, marche sans heurts. Un folk aux accents celtiques fort apprécié en 2010.

Owen Pallett, Heartland

Auparavant, Owen Pallett fonctionnait sous le nom de « Final Fantasy ». Pour diverses raisons, il a du abandonner ce pseudonyme et y aller, tout simplement, avec son vrai nom. Et on ne pourrait imaginer de meilleure façon de présenter Pallett. Avec « Final Fantasy », on pourrait s’imaginer un groupe, alors que, derrière cette délicieuse musique, c’est un homme seul, son violon et de l’équipement sonore. Après un excellent EP (He Poos Clouds) Pallett nous est revenu en 2010 avec le tout aussi excellent (voire plus!) Heartland.

Jérôme Minière, Le vrai et le faux

Probablement l’un des auteurs-compositeurs-interprètes québécois que j’apprécie le plus. Il ose, à sa façon, se réinventer, d’album en album. Entre Petit cosmonaute, Chez Herri Kopter, Cœurs et Le vrai et le faux, oui, des similarités. Mais, aussi, beaucoup de différences, de variations. D’opus en opus, on redécouvre des nouvelles facettes de Minière, en continuité avec ce qu’il nous a présenté. Et, coup après coup, on aime. On se laisse séduire. Et, bon an, mal an, ses albums semblent s’intégrer plus qu’adéquatement aux listes de fin d’année!

Like Elliot Did, If You Want Me To, I Will

Celui-là, il est apparu presque de nulle part. Lors d’une séance d’écoute frénétique d’albums, à la station, je tombe sur ce petit bijou de François Chabot et Catherine Coutu. Ils décrive leur univers comme du « casio folk ». Et c’est un peu ça : du folk, avec un casio. C’est simple. C’est attachant. Après déjà une écoute on fredonne les airs proposés, des petites contines à saveur parfois plutôt surréalistes. Et on se dit que, pour nous, Like Elliot Did, c’est un peu la surprise de 2010.

Arcade Fire, The Suburbs

Ça, c’est probablement l’incontournable de 2010. L’album qui loge sur un peu tous les palmarès (ou presque). Après l’excellent Funeral. Après un Neon Bible en ayant déçu quelques uns, séduit d’autres. La formation montréalaise nous revient avec The Suburbs. Glorieux. Entraînant. En un mot : réussi. Un accord solide entre les pièces emblématiques de Funeral et l’émotion, parfois plus intime, de Neon Bible. À écouter.

Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra, Kollaps Tradixionales

Après la disparition (et renaissance annoncé, quoique temporaire) de Godspeed! You Black Emperor, il faut bien l’avouer, Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra s’est imposé comme LE nouveau groupe phare de la scène post-rock montréalaise. Sans nécessairement égaler ici leur excellent Horses in the Sky, la formation réussit toutefois à allier les tendance de ses premiers albums avec les explorations amorcées dans son avant-dernier né, Thirteen Blues For Thirteen Moons. Un nouvel esprit, bien lié avec le passé, avec l’évolution du groupe. Et, pour qui est le post-rock, un des bons albums de 2010.

En terminant, quelques autres mentions ?

D’abord, quelques albums québécois qui méritent largement le détour… Karkwa (bien entendu !) avec ses Chemins de verre ; Bernard Adamus, avec son premier opus, Brun. Ou encore Alexandre Desilets qui, après la réussite de L’éphèmère, nous est revenu avec un La garde solide et imaginatif.

Ensuite, avec quelques produits de la Capitale qui méritent de trouver leur chemin vers vos lecteurs CD ou MP3. Côté électro, dur de passer sous silence le très réussi Mystique Drums de Millimétrik. Côté folk, on recommendera plutôt Slow Parade de Randall Spear ou, encore, côté « country » l’album éponyme d’Isabeau et les chercheurs d’or.

Voilà. Quelques incontournables de 2010.

Auxquels, bien entendu, on aurait pu ajouter moult autres albums.

Publicités

Le palmarès musical 2010 de Benoit Arcand

2010/12/29

L’année musicale 2010 a été riche, faste.

Au fil de tout ce qui a été produit, diffusé, offert, présenté, est-ce que certains albums, certains opus, on tout particulièrement marqué l’imaginaire? Oui, indéniablement. Et, question d’y faire un peu d’ordre, le chroniqueur Musique de l’émission Avant 9h, tout est possible, Benoit Arcand, y a porté un regard attentif.

Résultat? Une série de propositions. Des musiques d’ici et d’ailleurs. Et des ambiances. Parce que la liste qu’il nous propose n’est pas le traditionnel « top 10 ». Bien au contraire.

C’est plutôt une visite dans une demeure empreinte de musique. Dans un refuge musical, pourrait-on dire. Qu’écoute-t-on de meilleur, parmi les parution, au levé, dans la chambre? Ou dans le garage? Le salon? Chaque lieu est porteur de son esprit.

Maintenant qu’on a attisé votre curiosité, vous voulez connaître le détail de ce palmarès musical 2010?

Et bien voici.

Deux options s’offrent à vous. D’abord, en collaboration avec Mathieu Plasse, Benoit Arcand a réalisé une version Internet de son palmarès.

Vous trouvez la version web du palmarès ici.

Et si vous préférez, après lecture sur le site sus-mentionné, emporter le tout en téléchargement (format Microsoft Word ou ses équivalents Open Source), vous pouvez aller chercher le tout ici.

Les incontournables 2010 de Tanya Beaumont

2010/12/19

Le 14 décembre dernier, Tanya Beaumont nous a offert ses « incontournables de 2010 » en matière de musique. Voici donc, pour ceux qui n’étaient pas là, un petit survol de l’année musicale, courtoisie de l’animatrice du retour de CKRL 89,1.

Et, allez, on lui laisse la parole…

Faire le bilan musicale d’une année complète n’est pas toujours facile mais quand on s’y attarde un peu, on se rend compte que quelques albums ont collés dans le lecteur plus longtemps que d’autre! Voici donc mon Top 5 musical de l’année 2010 ! (Les albums ne sont pas classés en ordre de préférence)…

IRM – Charlotte Gainsbourg (réalisé par Beck)

Je vous entends déjà rouspété que l’album est sortie en 2009. J’avais aussi certaine restriction mais en feuilletant différent top 10 de l’année, je suis tombé sur la chroniqueuse Marie-Christine Blais de La Presse qui se défendait en disant qu’il était sorti à la toute fin de 2009. Si Marie-Christine Blais se le permet, alors je le fais aussi !

Voici le vidéo du premier extrait, Heaven Can Wait:

Golden Bombay – Misteur Valaire

Définitivement l’album qui a joué le plus souvent autant dans mon lecteur cd de voiture que dans mon lecteur mp3 que dans les caisses de son de mon salon. La grande nouveauté de cet album est l’ajout de paroles sur quelques-unes de leurs morceaux. On retrouve la collaboration vocale de Bran Van 3000, Fanny Bloom, Gigi French et Senja. L’album est téléchargeable au coût de 0$ et plus sur leur site internet. Aucune raison  valable pour s’en passer !

Le vidéo du premier extrait de l’album, Ave Mucho:

About Last Night – Elektrik Bones

La formation d’électro rock a préféré sortir une version numérique de cet opus en mars dernier avant de balancer la copie physique. On retrouve la voix de Pierre-Philippe Côté, Pilou pour les intimes qui prête aussi sa voix à DJ Champion. Le groupe a eu la chance de placer leur pièce dans plusieurs publicités à la télévision.

La chanson About Last Night qu’on a pu entendre dans une pub de voiture..

De lune à l’aube – Alex Nevsky

Comment ne pas succomber à la pop dansante et intense du protégé de Yann Perreau ? L’étiquette de de disque Audiogram l’a pris sous son aile après avoir entendu un extrait de sa musique à Tout le monde en Parle. Sur De Lune à l’aube, Alex Nevsky oscille entre  le festif et la mélancolie.  À découvrir: Tristessa pour toute son intensité.

Notre coeur !

Fold It ! Mold It ! – Random Recipe

Un autre album sorti à l’automne 2010 pour la formation Montréalaise Random Recipe. À travers les pièces de Fold It ! Mold It ! on traverse différent style: hip hop, R&B, pop, italien… Bref, un peu de tout, mais à la sauce Random Recipe !

Suivez ce lien pour voir le vidéo de Shipwreck, chanson à télécharger gratuitement sur leur site internet:  http://vimeo.com/17708799

Liens du 16 décembre 2010

2010/12/16

On a mentionné la situation plutôt difficile, actuellement, de la Maison de Lauberivière. Si vous voulez en savoir plus, visitez le www.lauberiviere.org. Les besoins, actuellement, sont d’ordre monétaire et vestimentaires. Côté vêtements, on parle de manteaux et de bottes pour l’hiver.

Julie Gagné nous a parlé des expositions de Jacques Samson, à la Galerie Tzara, ainsi que celle d’Émilie Rondeau, à VU. Les deux se terminent ce week-end, le 19 décembre, en fait. Pour avoir un peu plus d’information : le site officiel de la Galerie Tzara, celui de la Galerie VU, ainsi que le site d’Émilie Rondeau.

Enfin, Benoit Arcand nous a proposé, ce matin, la deuxième partie de son palmarès musical 2010. En attendant la version finale (avec graphisme, téléchargeable et imprimable), voici une brève liste des artistes et albums mentionnés en ce jeudi matin :

  • Woods, At Echo Lake
  • Roky Erickson, True Love Cast Out All Evil
  • Twin Shadow, Forget
  • Jamie Lidell, Compass
  • The Budos Band, III
  • Yeasayer, Odd Blood
  • LCD Soundsystem, This Is Happening
  • Of Montreal, False Priest

Bien entendu, comme on l’a mentionné, surveillez ce blogue ou celui de Benoit Arcand (ou encore le www.ckrl.qc.ca) dans les prochaines semaines pour découvrir la version intégrale, commentée, imprimable et affichable de ce palmarès musical 2010.

Liens du 9 décembre 2010

2010/12/09

Quelques retours concernant des dossiers abordés ce matin…

Vous voulez en savoir un peu plus (ou signer la pétition) concernant le projet Valorisons SMA? C’est ici. Pour les proposition de La Presse concernant ce 5,6M$ à investir potentiellement pour le Canadien de Montréal? C’est là. Et pour connaître un peu mieux le photographe Guillaume D. Cyr? Voici.

Enfin…

Première partie du palmarès musical 2010 de Benoit Arcand.

Une liste complète (et graphiquement stimulante) à imprimer et à partager s’en vient, d’ici la fin du mois de décembre (surveillez ce blogue). D’ici là, voici un rapide survol des titres évoqués ce matin.

  • Allo Darlin’, Éponyme
  • The School, Loveless Unbeliever
  • Perfume Genius, Learning
  • Glasser, Ring
  • How To Dress Well, Love Remains
  • Wavves, King of the Beach
  • Fang Island, Éponyme
  • The Black Keys, Brothers

La suite du palmarès, en ondes, la semaine prochaine (jeudi 19, entre 7h45 et 8h15, approximativement). Et, comme on l’a dit, version imprimable et détailler à venir prochainement.

Bonne journée!

Liens du 11 novembre 2010

2010/11/12

Visite de Benoit Arcand, ce matin, pour quelques découvertes musicales.  Ses suggestions pour ce matin? Un peu de saveurs automnales et printannières, idéal pour l’hiver qui arrive et, surtout, pour le passer dans une joie toute cristalline…

Quels albums?

Par ailleurs, discussion avec Xavier Mercier-Méthée autour de la question des voies réservées sur l’autoroute Robert-Bourassa. Si vous voulez approfondir la question un peu plus avant, sur le blogue Québec en mouvement, un regard (et des réponses) bien intéressantes sur la question.

Suggestions CD du 17 mai

2010/05/17

Quelques idées musicales, via Benoit Arcand, en ce lundi 17 mai. Du rock’n’roll ensoleillé et des propositions à saveurs joyeusement rétros.

  • La formation Harlem propose Hippies, sur l’étiquette Matador. Pour écoute, visiter leur site MySpace.
  • L’album No Mas, offert par le groupe Javelin, sur étiquette Luaka Bop. À découvrir via, également, leur MySpace.
  • Enfin, proposition à saveur plus expérimentale, peut-être, la formation Nice Nice et l’album Extra Wow. C’est sur Warp et au www.nicenice.net.

On vous rappelle également que vous pouvez retrouver les version web (et écrites) des chroniques de Benoit Arcand, sur son site « Liturgies ordinaires ».

Sélections musicales 2009: les autres listes de Benoit Arcand

2009/12/18

Tout récemment, notre chroniqueur culturel Benoit Arcand nous a proposé une courte liste de préférences, de coups de coeur, à titre de bilan de l’année 2009.

Depuis, il en a profité pour approfondir, classifier, réfléchir, plus avant ces douze mois riches en sonorités. Résultat? Une série de top 5, qui risquent bien de vous inspirer, musicalement.

Top 5, toutes catégories confondues

  1. Animal Collective, Merriweather Post Pavillion (Domino)
  2. Fuck Buttons, Surf Solar (ATP)
  3. Bibio, Ambivalence Avenue (Warp)
  4. Espers, III (Drag City)
  5. Grizzly Bear, Veckatimest (Warp)

Catégorie #1 – Encore les années ’80?

  1. Wild Beasts, Two Dancers (Domino)
  2. Cold Cave, Love Comes Close (Matador)
  3. Yeah Yeah Yeahs, It’s Blitz (Interscope)
  4. Gossip, Music For Men (Columbia)
  5. Telepath, Dance Mother (Lambsound/V2)

Catégorie #2 – Rêves troubles

  1. Atlas Sound, Logos (Kranky)
  2. A Sunny Day in Glasgow, Ashes Grammar (Mis Ojos)
  3. City Center, Éponyme (Type)
  4. Neon Indian, Psychic Chasms (Lefse)
  5. Lotus Plaza, The Floodlight Collective (Kranky)

Catégorie #3 – Rock da house

  1. YACHT, See Mystery Lights (DFA)
  2. The Field, Yesterday and Today (Kompakt/Anti)
  3. Minotaur Shock, Amateur Dramatic (Audio Dregs)
  4. Vitalic, Flashmob (PIAS)
  5. Peaches, I Feel Cream (XL)

Catégorie #4 – Encore capables

  1. The Flaming Lips, Embryonic (Warner)
  2. Morrissey, Years of Refusal (Lost Highway)
  3. Jarvis Cocker, Further Complications (Rough Trade)
  4. Richard Hawley, Truelove’s Gutter (Mute)
  5. Robyn Hitchcock, Goodnight Oslo (Yep Roc)

Catégorie #5 – Bonbons sucrés pas propres

  1. Crocrodiles, Summer of Hate (Fat Possum)
  2. The Pains of Being Pure At Heart, Éponyme (Slumberland)
  3. Japandroids, Post-Nothing (Polyvinyl)
  4. Wavves, Éponyme (Fat Possum)
  5. Jay Reatard, Watch Me Fall (Matador)

Catégorie #6 – Dans le garage

  1. Art Brut, Art Brut Versus Satan (Downtown)
  2. Julian Casablancas, Phrazes for the Young (RCA)
  3. Girls, Album (True Panther)
  4. Bricolage, Éponyme (Slumberland)
  5. Crystal Antlers, Tentacles (Touch and Go)

Catégorie #7 – Psyché baroque

  1. Animal Collective, Merriweather Post Pavillion (Domino)
  2. Bibio, Ambivalence Avenue (Warp)
  3. Grizzly Bear, Veckatimest (Warp)
  4. Bibio, Vignetting the Compost (Mush)
  5. Le Loup, Family (Hardly Art)

Catégorie #8 – Le gazon est toujours plus vert dans le verre de whiskey du voisin

  1. Bill Callahan, Sometimes I Wish We Were an Eagle (Drag City)
  2. Neko Case, Middle Cyclone (Anti)
  3. M. Ward, Hold Time (Merge)
  4. Wilco, Éponyme (Nonesuch)
  5. The Cave Singers, Welcome Joy (Matador)

Catégorie #9 – Insuline

  1. Anthony and the Johnsons, The Crying Light (Secretly Canadian)
  2. Mirah, (A)spera (K)
  3. Camera Obscura, My Maudlin Career (4AD)
  4. El Perro del Mar, Love Is Not Pop (Rogue)
  5. Papercuts, You Can Have What You Want (Memphis Industries)

Catégorie #10 – Électrochocs intellectuels

  1. Fuck Buttons, Surf Solar (ATP)
  2. Tortoise, Beacons of Ancestorship (Thrill Jockey)
  3. NOMO, Invisible Cities (Ubiquity)
  4. Psychic Ills, Mirror Eyes (Social Registry)
  5. Tyondai Braxton, Central Market (Warp)

Catégorie #11 – Folk psychédélique

  1. Espers, III (Drag City)
  2. The Clientele, Bonfires on the Heath (Merge)
  3. Vetiver, Tight Knit (Sub Pop)
  4. Thee Oh Sees, Help (In the Red)
  5. Skygreen Leopards, Gorgeous Johnny (Jagjaguwar)

Catégorie #12 – Mais encore

  1. Passion Pit, Manners (French Kiss)
  2. XX, Éponyme (XL)
  3. The Big Pink, A History of Love (4AD)
  4. Twilight Sad, Forget the Night Ahead (Fat Cat)
  5. The Horrors, Primary Colours (XL)

Le palmarès musical 2009 de Benoit Arcand

2009/12/07

Notre chroniqueur Benoit Arcand nous partage ici la liste de ses « coups de coeur », en route vers le temps des Fêtes.

Quelques idées cadeau, peut-être, ou quelques suggestions pour animer nos tympans, tiré de ce qu’il perçoit, de manière certes subjective, comme étant le meilleur de la musique en 2009.

On vous présente le tout sans ordre précis.

Papercuts, You Can Have What You Want (Memphis Industries, avril)

Le Loup, Family (Hardly Art, septembre)

YACHT, See Mystery Lights (DFA, juillet)

Fuck Buttons, Surf Solar (ATP, septembre)

Bibio, Ambivalence Avenue (Warp, juin)

Animal Collective, Merriweather Post Pavillion (Domino, janvier)

Espers, III (Drag City, octobre)

Grizzly Bear, Veckatimest (Warp, mai)