Posts Tagged ‘Nicolas Médieu’

Les vins du 28 janvier

2011/02/03

Vendredi dernier, passage à l’émission de Nicolas Médieu, avec, comme à l’habitude, quelques suggestions Vins.

Il nous proposait un château Rouquette sur Mer La Clape, un Côteau Langedoc, cru de 2008. Un vin sec, moyennement corsé, qu’on vous propose avec un foie de veau à la vénitienne ou encore, tout simplement, une fondue chinoise avec viandes diversifiées.

Autre proposition? Toujours de France, un Bordeaux, le Château Picoron Côtes de Castillon 2008. Lui aussi, légèrement corsé et épicé, qu’on propose avec un navarin d’agneau ou encore des saucisses italiennes ou des saucisses de Toulouse.

Sur ce, bonne dégustation!

Les vins du 21 janvier

2011/01/24

Deux suggestions de Nicolas Médieu pour ce vendredi. Une première dans le blanc, l’autre dans le rouge.

L’inspiration? Le fromage Le Mont Jacob, un mi-ferme, croute lavé.

Le premier? Un chardonnay Bin 65 de Lindemans, qui nous vient d’Australie. Un blanc sec, légèrement boisé, qu’on accorde avec un vol au vent au poulet, un pâté au poulet ou encore un suprême de volaille, sauce aux champignons.

Le second? Un tempranillo et cabernet-sauvignon boisé et légèrement corsé : un Solaz 2008. On le propose avec des filets de veau sauce au xérès et champignons.

Bonne dégustation!

Les vins du 14 janvier

2011/01/17

Passage de Nicolas Médieu à l’émission ce vendredi, avec, comme à l’habitude, quelques suggestions vins et mets.

Cette semaine: deux rouges.

Premièrement, un Tenute del Sole, un negroamaro qui nous vient d’Italie.  Nicolas nous le propose avec un poulet braisé aux fines herbes, ou encore, un filet de turbot grillé au thym frais sur sa ratatouille.

Deuxièmement, du Chili, un Luis Felipe Edwards Gran Reserva, un cabernet sauvignon, qu’on accorde avec toute viande rouge sauvage, servie saignante. Par exemple? Un bon jarret d’agneau braisé.

Sur ce, bonne dégustation!

Vins et alcools pour le Nouvel An

2010/12/23

Passage de Nicolas Médieu à l’émission, ce mercredi 22 décembre, question de nous proposer un petit parcours tout en alcool, en route vers le coup de minuit, le 31 décembre prochain.

D’abord, un apéritif.

Il nous propose un champagne Pommery Pop. Un bon rapport qualité prix. Et un bon champagne. On l’accorde avec des olives vertes farcies aux amandes. Ou encore un pâté de foie aux truffes et au porto sur craquelins, une mousse de fruits de mer sur craquelin. Ou, pour ceux qui préfèrent attendre le coup de minuit pour le champagne (plutôt que de le prendre à l’apéro), pourquoi pas le boire accompagné d’une terrine de foie gras.

Ensuite?

Le repas!

Si vous mangez un carré d’agneau à la moutarde, façon méditérannéenne. Ou une fondue de viande de gibier (avec de bons morceaux). Ou encore quelques fromages, du style « La Belle du Jersey » (pâte molle à croûte levée). Et bien, on vous propose un sympathique Massaya 2005, un vin rouge libanais de la vallée de Bekaa. Sec. Corsé.

Enfin, on arrive au coup de minuit.

Pour ce faire, Nicolas vous propose un Château Jolys, cuvée Jean Jurançon 2008. Vin à la robe jaune chargée d’intensité. Au nez délicat teinté de parfums d’agrumes, de noyau de pêche, de miel d’acacia. On l’accorde avec un foie gras au torchon, sur pain d’épices et gelée d’agrume. Ou avec un fromage bleu, comme, par exemple « Le Fleuron ».

Ne reste plus qu’à se dire « Bonne année! ».

Les vins du 17 décembre

2010/12/19

On y va rapidement pour cette semaine.

Deux suggestions de vins de type « classique français » par Nicolas Médieu.

Lesquels? De Bourgogne, un pinot noir Nicolas Potel 2009. Léger. Idéal pour l’apéritif ou sinon avec des volailles. Le second? Un Domaine La Madura 2006, un Saint-Chinian. Avec des viandes tendant peut-être un peu plus vers le rouge.

Voilà.

Les vins du 10 décembre

2010/12/13

Avec un peu de retard (désolé), voici les vins proposés par Nicolas Médieu, ce vendredi. Deux propositions « Temps des Fêtes » en provenance de l’Italie.

Le premier : un blanc. Inama Soave 2009. Un vin qui risque bien de plaire à tous, sec, moyennement corsé, fruité. Nicolas vous propose de le prendre en apéritif, ou de l’accorder avec une volaille, sauce légèrement crémée au citron, de la raclette, des pâtes sauce légère aux fruits de mer ou encore un bon fromage Mont Gleason, ou encore du gruyère ou du Jalsberg.

Le second : un rouge. Un sangiovese et cabernet sauvignon. Un Umberto Caesari Rubicone 2007. Un vin idéal pour les repas d’amoureux de la période des Fêtes. Ou pour offrir en cadeau. Côté accord? Avec votre meilleur gigot ou carré d’agneau. Votre meilleur rôti de boeuf. Ou, tout simplement, on bon fromage cheddar, vieilli 2 ans (exemple : un Perron).

Bonne dégustation!

Les vins du 3 décembre

2010/12/03

Des suggestions vins de Nicolas Médieu tout en « classiques » cette semaine, ces vins qui sauront plaire à un peu tout le monde dans vos rencontres et soupers du Temps des Fêtes.

D’abord, un brouilly George Duboeuf 2009. Léger et fruité. Fort agréable à boire, solide sans être un « grand vin ». On vous le suggère avec un ragoût de pattes, un pâté à la viande, des filets de porc à l’érable ou encore une volaille rôtie, que ce soit du poulet ou de la dinde.

Ensuite? Un shiraz et cabernet  Jacob’s creek 2008. Un boisé un peu plus subtil que dans le passé, un côté corsé agréable. On vous suggère de l’accorder avec votre traditionnelle tourtière du Lac-Saint-Jean, vos fondues de gibier (chevreuil, caribou, orignal) ou, tout simplement, avec un bon vieux cheddar Perron.

Sur ce : bonne dégustation!

Les vins du 26 novembre

2010/11/26

Deux suggestions en rouge de Nicolas Médieu ce vendredi.

D’abord, un syrah sicilien, le Cusumano 2009. Fruité. Subtil.

On vous le propose avec une escalope de poulet à la parmigiana accompagné d’une bonne ratatouille. Ou? Des côtelettes de veau au pesto (coupés à 3 cm d’épaisseur) : faire mariner pendant 2 heures dans du pesto et du jus de lime, puis les saisir à la poêle (ou au barbecue!) environ 2 minutes par côté, puis cuire au four une quinzaine de minutes à 350 degrés.

Ensuite?

Un zinfandel, le Cetto Valle de Guadalupe 2008.

Celui-là, on vous suggère de le prendre avec des fajitas au poulet ou au boeuf épicé. Ou encore, à l’aube de la Coupe Vanier et de la Coupe Grey, pourquoi pas avec des ailes de poulet bien épicées! Si vous avez envie de sortir de l’ordinaire, dans le registre « ailes », vous pouvez aussi y aller avec des ailes de canards marinées à l’érable.

Bonne dégustation!

Les vins du 12 novembre

2010/11/12

Une chronique axée sur la découverte, ce matin, en compagnie de Nicolas Médieu. Un rouge et un blanc. Deux vins fort intéressant, à découvrir, en apéritif ou avec le repas.

D’abord, un vin québécois. Parce qu’il se fait du bon vin ici, en province. La sélection: un Domaine Les Bromes, cuvée Charlotte 2008. Un blanc sec, court en bouche, avec un beau nez et un beau petit fruit. Idéal pour l’apéro, on vous le propose avec du fromage de chèvre frais sur craquelins, des fromages légers ou pâte semi-ferme (comme le Fou du roi), ou encore une sympathique mousse de crevettes.

Ensuite, direction Italie. Le Piémont, pour être précis. On vous suggère un Beni di Batasiolo 2008, un langhe sec, moyennement corsé, fruité. Un bon nez qui s’ouvre sur des saveurs qui rappellent la cerise confite, avec un fonds de bois et d’épices. Celui là, on vous propose de l’accorder avec des pâtes à la saucisse et aux épinards ou encore des filets de porc aux canneberges.

Bonne dégustation!

Les vins du 5 novembre

2010/11/05

Nicolas Médieu est resté dans le rouge, cette semaine, pour ses suggestions Vins.

Un premier, qui se boit fort bien en apéritif, prélude au second qui pourrait accompagner le repas. Pourquoi pas?

Donc…

D’abord, un Ventoux 2009, du Domaine du Vieux Lazaret. Un vin fruité, sec, un vin de soif particulièrement agréable. Oui, on peut le boire en apéritif, mais si vous souhaitez qu’il accompagne votre plat principal, Nicolas vous suggère de l’accorder avec un ragoût de porc aux olives ou encore un mijoté de veau aux petits légumes.

Deuxième proposition? Un néro d’avola, couplé avec un merlot. Un Ramione 2006, directement de Sicile. Sec, épanoui, fruité. Un vin fort agréable qu’on accorde avec une bonne pizza à la viande, ou encore des saucisses grillées à l’Italienne, épicées. Et pourquoi pas, un chili con carne?

Voilà! Bonne dégustation!